4 février 2019

Grands-mères courage

Nadja Wohlleben

< >

Helen Wairimu, décédée récemment à l’âge de 108 ans, était la doyenne des membres du programme d’auto-défense « Shosho Jikinge » de Korogocho, au Kenya, dont le nom signifie littéralement : « Grand-mère défends-toi ! » Dans les bidonvilles autour de Nairobi, la capitale kenyane, une femme sur quatre est violée selon l’association Human Rights Watch. Les plus âgées sont très régulièrement prises pour cibles par des jeunes hommes : avoir des rapports sexuels avec une grand-mère guérirait du sida et laverait de tout pêché. Face à ce phénomène, des programmes d’autodéfense aidés par des ONG internationales et locales ont commencé à émerger.

« Quelques mois avant que je ne rencontre Helen, elle avait été violée dans sa hutte par un homme qui s’était introduit chez elle durant la nuit. Elle avait déjà 106 ans et s’entrainait depuis quelques années dans ce club d’autodéfense qui accueille à chaque session une vingtaine de femmes. La plus jeune d’entre elles a 55 ans. Elles y apprennent quelques techniques puisées dans les arts martiaux, à identifier leurs agresseurs potentiels ou à utiliser leur voix pour se sortir des situations dangereuses et à riposter », raconte Nadja Wohlleben.

Aujourd’hui, d’après le New York Times, grâce à des programmes comme le Shosho Jikinge, le nombre de violences sexuelles a diminué de plus de 60% dans les bidonvilles autour de Nairobi. « Le courage et la force de ces grands-mères sont un modèle pour les générations futures et influencent positivement la vision que la société kenyane a de ses femmes. »

Cette photo est extraite du reportage Shosho Jikinge de la photographe Nadja Wohlleben.
Voir son site : http://www.nadjawohlleben.com

Clara Hesse

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°17 - PRINTEMPS 2019

ORIENT EXTRÊME

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie