10 novembre 2011

La souffrance et la joie de la lumière, le nouveau livre d’Alex Webb



Binary Data - 327.1 ko
Ethiopia, 1997. ©Alex Webb/Magnum Photos.

La première monographie d’Alex Webb, pionnier de la photo couleur et membre de l’agence Magnum, est publiée chez Textuel cette année. Le livre emprunte son titre à une citation de Goethe, « Les couleurs sont la souffrance et la joie de la lumière ».

Binary Data - 250.9 ko
San Ysidro, California, 1979. ©Alex Webb/Magnum Photos

Depuis plus de trente ans, Alex Webb photographie ces lieux chargés en pigments que sont les pays d’Amérique latine, du Paraguay au Mexique, à commencer par Haïti. À l’instar de Gauguin ou Van Gogh, Alex Webb part chercher la couleur et la violence de la lumière là où elles existent à l’état pur. Là-bas, la couleur est inscrite dans la culture, « elle acquiert une valeur presque spirituelle », selon le photographe. La dimension documentaire riche de ses photos de rue est rapidement dépassée par la saturation de l’image, sa complexité, que lui donnent les jeux d’ombres, de reflets et de cadrages.

V.S.




Alex Webb,
La souffrance et la joie de la lumière. Editions Textuel.





Trait de sparation
Trait de sparation
Trait de sparation
envoyer l'article par mail envoyer par mail
Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°7 - PRINTEMPS 2014

RUSSIE, L’APPEL DU NORD


Récit LA GRANDE EVASION


Portfolio LES TRIPLÉS AUTISTES

Mémoire LEWIS HINE
3 septembre 2014

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie