23 décembre 2019

La vie en vert

Charles Delcourt

< >

Madeleine et Keith viennent de se dire « oui » sur la petite île d’Eigg, située à une heure et demie de bateau des côtes écossaises, dans l’archipel des Hébrides. « C’est un concitoyen qui a célébré leurs noces, pas un maire, car tout est fait par la communauté », explique le Français Charles Delcourt qui photographie le territoire et ses habitants depuis 2016. Ici, les habitants sont propriétaires de leur petite île de 30 km2 et la gèrent collectivement.


L’île d’Eigg a longtemps été possédée par de riches propriétaires, mais en 1997, les habitants ont décidé de reprendre leur destin en main et de racheter leurs terres. Organisés en coopérative, ils ont lancé une campagne de financement participatif et récolté 1,6 million d’euros. L’île, qui a banni les énergies fossiles, est désormais autosuffisante, grâce à quatre éoliennes, deux barrages hydroélectriques et de nombreux panneaux solaires. Son école a rouvert. Depuis le rachat, la population a presque doublé pour atteindre plus de 100 habitants. C’était un 12 juin, comme le jour que Madeleine et Keith ont choisi pour s’unir.


Le reste du reportage « En vert et contre tous » est à retrouver dans notre numéro 18 « Avec nous le déluge » toujours en librairie.


Vous pouvez découvrir le travail de Charles Delcourt sur son site Internet et sur son compte Instagram

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

6MOIS N°18 - AUTOMNE 2019

Avec nous le déluge

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie