20 décembre 2017

Les 6 coups de coeur de Marc

Pour clôturer 2017, Marc Pussemier, de la librairie Le 29, présente ses six livres de photo coups de cœur.

Lardon Ier, Corentin Fohlen (éd. Photopaper, 12 €)

« Véritable déclaration d’amour d’un père à son fils, avec Lardon Ier, le grand reporter Corentin Fohlen change complètement de registre. On fait la connaissance de Nino, le fils du photographe, surnommé Lardon Ier et mis en scène dans son plus simple appareil avec un tissu noir pour fond photo à la manière d’un studio. Au fil des pages, on découvre un Lardon Ier affublé de perruques, d’accessoires colorés ou encore les fesses à l’air. Chaque scénette est accompagnée d’une légende comique et décalée. Plus qu’une réflexion sur l’enfant-roi, ce livre est une petite chose pleine d’humour et d’amour ! »

JPEG - 96.6 ko
© Corentin Fohlen

***

Le destin tragique d’Odette Léger et de son mari Robert, François Bouton, (éd. Le Bec en l’air, 28 €)

« Dans les années 60, l’adolescent François Bouton vivait en face du salon de coiffure de la petite ville ouvrière de Montceau-les-Mines. Pour tuer l’ennui, le garçon commence à prendre en photo ses voisins, notamment Robert le coiffeur et sa femme Odette. Il continue ses clichés « vus d’en face » jusqu’en décembre 2013. Présenté comme un roman-photo, ce livre attachant est un témoignage de la vie en province avec ce qu’elle a de plus ordinaire. Quand il ne grimpe pas au poteau électrique, Robert vend des cannes à pêche dans son salon. Et sa femme Odette cancane avec ses voisines ou porte ses sabots. À travers une histoire qui peut sembler anecdotique, Le destin tragique d’Odette Léger raconte une réalité de notre société : la fin du petit commerce. »

JPEG - 185.6 ko
© François Bouton

***

Réagir, Sébastien Van Malleghem, (éd. André Frère, 29,50€)

« Van Malleghem c’est de la graine de futur grand reporter ! Son livre présente un travail d’immersion au sein de l’association RÉAGIR. Installée à Tourcoing, Relais écoute accueil guidance information et réinsertion (RÉAGIR) vient en aide aux victimes d’addictions, notamment à la drogue. Le jeune photographe belge a vécu le quotidien de ces personnes, aussi bien avec les usagers que l’équipe de l’association. Il ressort de son travail des portraits saisissants, avec une photographie noir et blanc très contrastée, témoignant d’une approche sincère et humaine qui est rare. »

JPEG - 54.2 ko
© Sébastien Van Malleghem

***

The Kingdom, Stéphane Lavoué, (Editions 77, 35 €)

« Ce livre raconte l’histoire d’une ville enclavée du Vermont (Etats-Unis) autoproclamée The Kingdom [Le Royaume] par ses habitants, des vétérans de la guerre du Vietnam à l’époque de leur installation. Construit comme un récit, le livre commence avec des photos de la ville, ceux qui y vivent, ce qu’ils y font. Stéphane Lavoué confirme dans cet ouvrage ses talents de paysagiste et portraitiste, avec une mise en scène presque cinématographique. Une ambiance mystérieuse à la Twin Peaks plane sur cette communauté qu’on découvre au fil des pages. À la fin, on y trouve une nouvelle de Judith Perrignon. Un très bel objet. »

JPEG - 328.5 ko
© Stéphane Lavoué

***

Monsanto : une enquête photographique, Mathieu Asselin, (éd. Actes Sud, 55 €)

« Pendant plusieurs années Mathieu Asselin a enquêté sur les dégâts occasionnés par l’entreprise Monsanto dans la ville d’Anniston aux Etats-Unis. La maquette du livre est très originale, on y trouve des publicités de l’époque où Monsanto ne faisaient pas encore polémique, des captures d’écran de films, des documents officiels, des cartes géographiques, des photographies de sites contaminés, de paysages affectés ainsi que des portraits des victimes et malades de l’agent orange. Un travail absolument remarquable, très approfondi. »

JPEG - 245.9 ko
© Mathieu Asselin

***

Fleuve Congo River, Kris Pannecoucke (éd. Picha, 45 €) « Photojournaliste familier de l’Afrique, né à Kinshasa, Kris Pannecoucke retrace avec des images semblables à des tableaux la vie sur le fleuve Congo, de son embouchure dans l’océan Atlantique jusqu’à ses sources. Dans ce pays d’Afrique grand comme quatre fois la France, où les routes manquent, le Congo est un fleuve nourricier. À travers son voyage au fil de l’eau, le photographe nous fait découvrir la société congolaise, avec ses couleurs, sa faune et sa flore, ses marchés, ses églises, ses sapeurs et ses pêcheurs. Dans ce livre aux légendes riches d’informations complétées par un texte de l’anthropologue Stephen W. Smith, Pannecoucke porte un regard bienveillant sur ce pays d’Afrique qu’il aime. »

JPEG - 188.8 ko
© Kris Pannecoucke

Propos recueillis par Clara Hesse

Retrouvez Marc Pussemier à la librairie Photographique Le 29
29 Rue des Récollets, 75010 Paris
Ouvert tous les jours de 10h-19h
01 40 36 78 96



Trait de s?paration

Partager
Trait de s?paration
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie