2 décembre 2014

Le choix de Marc

Les couleurs de Madagascar

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier vous conseille un livre de photographie


« Pierrot Men, c’est LE photographe de Madagascar. Il est franco-sino-malgache, il vit dans une petite ville du sud, Fianarantsoa, dite Fianar. C’est un type étonnant, d’une gentillesse incroyable. Il est connu comme le loup blanc là bas, tant par les Malgaches que par les amoureux de l’île. Il y tient un studio photo, les gens de passage viennent le voir. « Pas étonnant, dit-il dans le livre, à Fianar, il n’y a que la cathédrale et moi ». Une crème, ce Pierrot.

JPEG - 114 ko
« Scène assez classique de promenade dans le grand marché d’Ambalavao, pas très loin de chez moi. Là, ce sont les paysans qui viennent acheter des tissus pour les lambas de la famille. » © Pierrot Men
JPEG - 68.1 ko
« Pendant un voyage dans le nord, au moment de la sieste, j’ai trouvé magnifiques ces couleurs. » © Pierrot Men

Jusqu’à présent, il a travaillé en noir et blanc, simplement parce qu’il fait ses propres tirages. Pour un premier livre photo couleurs, c’est plutôt réussi ! Il y montre son sujet de prédilection, la douce vie de « Mada » : les enfants, la vie quotidienne, le travail, les paysages… Des moments simples saisis au fil de ses déambulations, comme cette femme pendant la sieste : regarde les couleurs ! Ce voilage mauve et l’oreiller bleu… c’est un tableau ! Pas étonnant d’ailleurs, il a d’abord été peintre avant de constater qu’il était meilleur en photo. Mais il s’est formé sur le tas… Il a gardé de cette période l’art des compositions et des lumières. Et Madagascar s’y prête à merveille !

JPEG - 104 ko
« Là, c’était un bel accident. Devant des pirogues à balancier vézo, j’avais repéré la femme de pêcheur avec son masque, qui attendait son mari, j’ai déclenché quand elle est passée et, juste à ce moment-là, cette petite jeune fille s’est plantée devant l’objectif, l’air de dire « Et moi, alors ? », sûre d’elle. Un cadeau ! » © Pierrot Men
JPEG - 94.7 ko
« Toujours la pêche aux bichiques. Elle a un très beau rire, cette dame. Je n’étais pas venu depuis longtemps, elle ne m’avait pas reconnu et me prenait pour un vasaha. Elle a trouvé très drôle que je parle malgache. » © Pierrot Men

Il y a une photo que j’aime beaucoup : une femme assise dans sa cuisine, le visage éclairé par le feu de cuisson. En légende, Pierrot dit avoir été : « attiré par la lumière, un clair obscur un peu à la Rembrandt, qui (lui) rappelle encore (ses) peintures. » Parfois son regard se fait dénonciateur, comme sur cette image : on y voit « la dernière ligne d’arbres » plantée sur une colline pelée. Madagascar est fortement touchée par la déforestation…

Pierrot dit que lorsqu’il prend une photo, il ne réfléchit pas, il sent. Il y a beaucoup de chaleur et de poésie dans ses images. »

JPEG - 303.1 ko
« Chaque fois que je regarde cette image, je l’aime, et je ne m’en lasserai jamais. » © Pierrot Men


Propos recueillis par Victoria Scoffier






Les couleurs de Madagascar
Pierrot Men
Editions Terre Bleue
39 €



Retrouvez ce livre et Marc Pussemier à la librairie Le 29, au 29 rue des Récollets, Paris 10e. www.le29.fr



Trait de s?paration

Partager
Trait de s?paration
En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie