9 avril 2018

MARIAGE POST-APOCALYPTIQUE À BURE

Fabrice Caterini

< >

« Mila », comme elle se fait appeler ici à Bure, petit village de 82 habitants à la lisère de la Meuse et de la Haute-Marne, traverse les champs vêtue d’une robe de mariée. La jeune femme fait partie des militants les plus radicaux opposés au projet CIGÉO d’enfouissement profond de déchets radioactifs. Avec ses camarades du collectif de cinéma artisanal « Les Scotcheuses », elle joue dans un film post-apocalyptique qu’ils réalisent en 8 mm. Une manière de mettre en garde la population française contre la catastrophe nucléaire tant redoutée par les opposants au projet.

Ce même jour, un millier de personnes se sont rassemblées devant le laboratoire de l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) pour l’événement « 200.000 pas à Bure », une randonnée organisée par plusieurs associations locales (Stop Bure 55, Bure Zone Libre, etc.) contre le centre de stockage de déchets nucléaires.

Cette photo est extraite du reportage de Fabrice Catérini « L’atome est dans le pré » publié dans le nouveau numéro de 6Mois.
À retrouver ici : https://bit.ly/2GqjOKd

Voir son site : http://www.inediz.net/

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°15 - HIVER 2018

VILLES FOLLES


Enquête LAGOS LA DINGUE

Photobiographie GÉRARD DEPARDIEU

Portfolio UNE VIE À SERVIR

14 septembre 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie