26 octobre 2017

Les dessous de l’image

Pin-up

Sandra Mehl

Chaque semaine, un photographe raconte l’une de ses images qui l’a marqué. Sandra Mehl revient sur cette photo réalisée un jour de pluie dans un camping des Landes.



JPEG - 632.3 ko
© Sandra Mehl

« Cet été Le Parisien Magazine m’a fait une commande assez extraordinaire : réaliser des images sur le thème des vacances en France dans sept lieux de mon choix. La seule exigence était que je traite ce sujet avec le même regard que dans mon tout premier projet documentaire "Ps : je t’écris de la plage des Mouettes" entièrement réalisé à l’argentique en moyen format 6x6.


J’avais carte blanche. Du coup, j’en ai profité pour choisir des lieux qui m’étaient inconnus. Souvent autour de l’eau. Comme les falaise d’Etretat ou la petite ville de Pornic. Ordinairement je travaille au long cours, mais là c’était différent : j’avais droit à un jour de production par lieu et je devais envoyer les images dans la foulée afin que la rédaction fasse sa sélection, au rythme d’une photo publiée par semaine durant tout l’été. Ça m’a beaucoup plu de travailler dans l’urgence. Pas le temps de se familiariser avec les lieux, de rentrer dans l’intimité des gens. Il fallait que je repère très vite, les jolis endroits, les belles lumières, les scènes cocasses ou tendres. Et surtout, que je compose avec la météo.


Cliquez sur l’image pour l’agrandir :


J’ai pris cette photo un jour de pluie dans un camping au cœur des Landes. Ce n’était pas évident. Et puis, la pluie s’est momentanément arrêtée et j’ai vu passer ces deux jeunes filles. J’ai été frappée par ce côté pin-up avec leurs maillots de bain deux-pièces. Marquée aussi par le contraste avec la balle en plastique que l’une d’elles tient dans sa main, sorte de signe de l’enfance. Je leur ai demandé de poser dans une posture relâchée, elles ont eu du mal, alors j’en ai fait sautiller une, pour qu’elle retombe plus détendue sur le sol. Dans cette image ce que j’aime c’est le décalage entre ces corps de quasi-ados et leurs poses très féminines. »


Propos recueillis par Clara Hesse



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

6MOIS N°14 - AUTOMNE 2017

L’AUTRE JAPON


Enquête FEMMES DE YAKUZAS

Photobiographie ARETHA FRANKLIN

Portfolio GUETTEURS DE CLIMAT

14 mars 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie