15 octobre 2018

Suprême Christine

Erin Schaff

< >

« Je ne suis pas ici aujourd’hui parce que je le veux. En réalité, je suis terrifiée. Mais je suis ici car j’estime qu’il est de mon devoir civique de vous dire ce qui m’est arrivé lorsque Brett Kavanaugh et moi étions au lycée ». Tels ont été les mots de Christine Blasey Ford en introduction de son témoignage devant la commission sénatoriale, chargée du processus de nomination du juge Brett Kavanaugh, candidat de Donald Trump à la Cour Suprême des États-Unis. Si le nom de Christine Blasey Ford était connu de nombreux Américains depuis des semaines, son visage a été découvert par l’Amérique pour la première fois ce 27 septembre. Ce jour-là, l’universitaire de 51 ans et mère de deux enfants, est arrivée devant les sénateurs, levant la main droite et jurant de dire la vérité, prête à raconter comment, il y a 36 ans, son ancien camarade de lycée, Brett Kavanaugh, l’aurait sexuellement agressée.

L’enjeu premier était politique. Valider ou non la nomination à vie du magistrat conservateur à la plus haute juridiction américaine, celle qui pourrait changer des décennies de décisions judiciaires. Car c’est à la Cour Suprême que se décident les grandes avancées sociétales du pays, comme l’abolition de la peine de mort, le droit à l’avortement ou le port des armes. Au terme de ce feuilleton judiciaire, le magistrat conservateur de 53 ans - qui depuis le début nie catégoriquement ces accusations - a été intronisé d’extrême justesse par le Sénat (50 voix contre 48).

Un an après la naissance du mouvement #metoo, le hashtag #WhyIDidntReport a explosé sur les médias sociaux, un cri de ralliement pour ceux qui n’avaient jamais osé porter plainte pour agression sexuelle jusque-là. Pour toutes ces victimes et les autres, celles qui restent encore muettes, le témoignage de Christine Blasey Ford est une invitation à prendre la parole, peu importe la réputation de l’accusé et peu importe l’ancienneté des faits.

Cette image a été prise par Erin Schaff, pour le New York Times.
Voir son site : http://www.erinschaff.com
Christine Blasey Ford fait aussi la Une ce lundi de Time. Le dessin a été réalisé par John Mavroudis, à voir ici : http://time.com/5414486/christine-b...

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie