19 mai 2017

Tous soudés

Florent Quint

Chaque semaine, un photographe commente l’une de ses images qui l’a marqué. Florent Quint raconte son immersion chez les éboueurs de son quartier, à Paris



« Les éboueurs exercent leur profession dans une indifférence effrayante. Chaque jour, ils balayent, nettoient les rues, vident les poubelles sous nos yeux sans que nous y prêtions attention. J’ai décidé de photographier de l’intérieur ceux de mon quartier, le 9e arrondissement de Paris.


Ils viennent tous d’horizons différents, ils n’ont pas la même religion, mais il règne chez eux une entente collective et une solidarité qui m’ont frappé. Il n’y a pas de hiérarchisation entre leurs différentes tâches, c’est pourquoi personne ne se permet de regarder son collègue avec mépris. Tous font le même travail et touchent approximativement le même salaire.


Cette photo est la dernière que j’ai prise d’eux. Nous sommes dans un « atelier de propreté », un lieu de sociabilité pour les éboueurs. Ils s’y retrouvent pour leurs réunions, mais aussi pour manger, se laver, ou tout simplement pour passer du temps ensemble… On entend souvent des rires avant même de passer la porte du local.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir :

Ce jour-là, Farid a trouvé une perche à selfie dans la rue et l’a ramenée à l’atelier. Immédiatement, d’autres ont l’ont rejoint pour se prendre en photo. Farid est franco-algérien, à gauche, on voit Ludovic, Martiniquais, à droite, Sakho, d’origine mauritanienne, et derrière c’est Harmony, d’origine germano-algérienne… Cette photo est symbolique. Elle incarne la diversité et la convivialité de ce milieu. »


Propos recueillis par Thomas Grosperrin



Trait de s?paration
Trait de s?paration
Trait de s?paration

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager


En librairie

N°13 - PRINTEMPS 2017

DES BÊTES ET DES HOMMES


Enquête LE BUSINESS DE LA FOURRURE

Photobiographie ERDOGAN LE SULTAN

Portfolio L’APPEL DE LA VOLGA

Septembre 2017

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie