19 mars 2018

VOL PARIS-ADDIS ABEBA

Eugénie Baccot

< >

Aéroport de Roissy Charles de Gaulle. L’avion pour Addis-Abeba s’engage en cette fin février sur la piste de décollage quand un homme assis à l’arrière se lève. « J’ai besoin d’un avocat, s’il vous plaît ! S’il vous plaît, un avocat ! », implore-t-il en anglais. « Je viens du Soudan, mon passeport, mon visa et mon argent sont à l’hôtel. Ne me laissez pas être envoyé en Afrique ! ». Ses cris brisent le silence qui règne dans la cabine de l’appareil.

Désarçonné par le calme qui l’entoure, l’homme se met à pleurer. Ses sanglots rendent ses propos confus. Il explique avoir été embarqué de force par la police française venue le chercher manu militari dans son hôtel parisien. Il ne demande qu’une chose : descendre de cet avion dans lequel il n’a pas choisi de monter.

La tension est palpable chez le personnel navigant qui fait mine de ne rien voir. La cabine est plongée dans le noir. L’homme au visage déconfit geint. Les deux passagers à ses côtés peinent à le calmer. L’ambiance est glaciale. Soudain un premier homme se lève tandis que l’avion s’avance doucement sur le tarmac. Puis un deuxième, un troisième. Ils savent que l’appareil ne pourra pas décoller tant qu’ils ne sont pas tous attachés.

Une demi-heure plus tard, la moitié des passagers se tient debout. « Nous n’allons pas faire 8 heures de vol avec quelqu’un en crise ! », s’exclame une dame. Le pilote tente de raisonner l’homme, en vain. La forte odeur de kérosène qui envahit la cabine ne trompe pas : la porte arrière de l’avion est ouverte. Dans la cohue générale, des policiers français montent à bord pour évacuer le passager. Menotté, l’homme entouré de deux agents s’apprête à disparaître dans la voiture de police qui l’attend au pied de l’avion : « Merci, merci mes frères », lance-t-il aux autres voyageurs, visage mouillé et sourire aux lèvres.

Cette photo a été prise par Eugénie Baccot, représentée par le collectif Divergence Images
Voir son site : http://www.eugeniebaccot.com/fr/hom...

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°15 - HIVER 2018

VILLES FOLLES


Enquête LAGOS LA DINGUE

Photobiographie GÉRARD DEPARDIEU

Portfolio UNE VIE À SERVIR

14 septembre 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie