23 septembre 2019

À travers l’Outback

Adam Ferguson

< >

Ces douze dernières années, Adam Ferguson les a passées à photographier les quatre coins du monde, loin de son pays natal. En 2017, il décide de retourner en Australie pour entamer un projet au long-cours, « Big Sky » qui vise à explorer la brousse australienne et le déclin de sa culture rurale.

Le « bush », pour les Australiens, désigne à la fois les forêts, les broussailles et les montagnes. Quand les arbres viennent à manquer, le bush se transforme en « Outback » : une contrée aride et inhospitalière, où la terre se colore de rouge et les hommes sont rares. Cet arrière-pays n’a pas de frontière délimitée avec précision. Il correspond à environ 70% du territoire australien, sur lequel vivent 5 % seulement de la population.

Sur la route désertique qu’il sillonne pendant trois mois, parcourant plus de 19 000 kilomètres, Adam Ferguson se rend compte que les archétypes de l’Outback australien comme l’éleveur de bétail, l’orpailleur, le traqueur ou le hors-la-loi sont de plus en plus mis à mal : « Le changement climatique et ses sécheresses, la mécanisation de l’agriculture, la disparition des petites villes au profit de la centralisation et la pauvreté endémique des Aborigènes ont totalement redéfini l’intérieur du pays. »

Daisy Ward, la femme qui pose sur la photo, incarne l’une de ces figures de l’Australie d’aujourd’hui. Née dans la brousse, elle ne connait pas son âge mais fait partie des doyennes de la communauté aborigène Warakurna. Pour faire son portrait, Adam Ferguson l’a installée dans une « sorry place », un lieu à ciel ouvert, dans le désert, où les autochtones pleurent pendant plusieurs semaines le décès d’un membre de leur famille. « Elle y a ramassé des centaines de fourmis que nous avons sucées autour d’un feu de camp pendant que d’autres femmes âgées faisaient cuire des queues de kangourous », se souvient le photographe. Aujourd’hui Daisy Ward travaille toujours comme médiatrice entre la communauté autochtone Warakurna et une école locale. En Australie, les Aborigènes représentent 3% de la population du pays, mais un quart de celle de l’Outback.

Clara Hesse

Ce portrait est extrait de la série Big Sky – toujours en cours – du photographe australien Adam Ferguson.
Voir son site internet : https://adamfergusonstudio.com/

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

6MOIS N°18 - AUTOMNE 2019

Avec nous le déluge

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie