5 mars 2018

baignoires d’or noir

Claudine Doury

< >

Ce jeune Caucasien prend un bain de pétrole dans le sanatorium Shafar, à Naftalan, en Azerbaïdjan. Souffrant d’un problème à l’épaule, il a fait le voyage avec sa mère depuis Moscou, en Russie, pour venir se faire soigner. Le traitement : un bain de 10 minutes maximum par jour pendant deux semaines.

Sous l’ère soviétique, les soins à base d’or noir brut étaient très à la mode car réputés guérir de nombreux maux. La Géorgie et l’Azerbaïdjan ont vu naître à partir des années 1920 de nombreux sanatoriums fréquentés par des malades venant de toute l’URSS.

Celui de Naftalan continue d’attirer une population en quête de soins atypiques. La ville, perdue en pleine campagne et entourée de puits de pétrole, est prise d’assaut aussi bien par des familles pauvres convaincues des bienfaits de ces cures que par des jeunes femmes issues de familles russes fortunées friandes de ces « rituels beauté ».

Cette photo a été prise par Claudine Doury / Agence VU
Voir son site : https://www.agencevu.com/photograph...

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie


Enquête L’ENCLAVE

Photobiographie ELON MUSK

Portfolio FEMMES BATTANTES

8 mars 2019

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie