2 juillet 2018

le noma, maladie de la misère

Fabrice Caterini

Claire Jeantet

< >

Maryam Abubakar, 4 ans, originaire de Gajagana (Etat de Borno, Nigeria), joue dans la cour du Noma Children Hospital à Sokoto, au nord-ouest du Nigeria. La petite fille est atteinte du noma et a déjà subi quatre opérations depuis mars 2016 dont elle porte les cicatrices.

Du grec « numein » qui signifie « dévorer », le noma est une infection qui provient de la combinaison de plusieurs facteurs : extrême pauvreté, malnutrition sévère, mauvaise hygiène buccale et maladies immunosuppressives encore très présentes en Afrique, comme la rougeole. L’infection s’apparente à une gangrène défigurante qui attaque tous les tissus du visage : les mâchoires, les lèvres, les joues, le nez et parfois les yeux. Elle touche essentiellement les enfants en dessous de 5 ans qui meurent jusqu’à 90% dans les deux semaines qui suivent l’infection.

Le Noma Children Hospital est le seul hôpital du pays uniquement consacré au traitement de l’infection. Ici, quatre fois par an des chirurgiens expérimentés se donnent rendez-vous pour pratiquer des opérations et redonner un visage aux survivants du noma. Toutefois si elle est détectée à temps l’infection est traitable facilement par antibiotiques. Dans le cas contraire, la chirurgie faciale reconstructive est réalisée en prélevant sur le malade des tissus sur une autre partie de son corps. Mais lorsque les zones nécrosées par la maladie sont délicates à opérer, comme le nez ou la bouche, il faut parfois attendre que l’enfant ait fini sa croissance pour intervenir.

Les derniers cas de noma en Europe ont été observé dans les camps de concentration durant la Seconde Guerre Mondiale.

Cette photo a été prise par Fabrice Caterini et Claire Jeantet
Voir leur site : http://www.inediz.net/

barre

Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager
En librairie

N°15 - HIVER 2018

VILLES FOLLES


Enquête LAGOS LA DINGUE

Photobiographie GÉRARD DEPARDIEU

Portfolio UNE VIE À SERVIR

5 septembre 2018

trait de séparation

Les coulisses d'une photo, racontées par son auteur

Reportages, enquêtes, coups de coeur de la rédaction

Au micro de 6Mois, des lecteurs réagissent à une histoire publiée dans la revue

Chaque mois, le libraire Marc Pussemier conseille un livre de photographie